A propos de l’auteur

A propos de l’auteur Frédérick Jeanne.

Biographie

Tout a commencé en 1994, année du cinquantenaire du débarquement allié en Normandie. Le village de Rots (village situé à 8 kilomètres de la ville de Caen) organisait comme de nombreux autres villages des cérémonies en l’honneur des libérateurs de notre région.

Alors âgé de 7 ans et habillé comme tous mes camarades d’école d’un haut blanc sur lequel était cousu une feuille d’érable rouge, j’ai eu la chance de rencontrer un grand nombre de vétérans canadiens lors de ces magnifiques célébrations. Suite à ces festivités qui ont grandement marqué mon esprit, j’ai alors questionné mes grand-parents qui m’ont raconté leurs histoires relatives à cet été 1944. Les nombreux livres de la bibliothèque de mon grand-père ont vite attiré mon attention.

Mon intérêt pour l’histoire est né à cette époque. L’un de ces ouvrages, Mourir à Caen d’Albert Pipet, a été le déclencheur. C’est ainsi que j’ai découvert les “Petits Diables Noirs”, les Reginas et les Can Scots et le combat qu’ils ont mené aux abords de la voie ferrée et la route nationale 13 à Putot-en-Bessin, à Rots et Bretteville-l’Orgueilleuse. Tous ces événements s’étaient déroulés près de chez moi, c’était fascinant. Par la suite, deux autres livres ont marqué ma jeunesse, Juno Beach – Les Canadiens dans la bataille de Guy Chrétien et le livre à la couverture jaune vif de George Bernage Les Canadiens face à la Hitlerjugend.

Mon intérêt grandissant m’a amené à rassembler le plus grand nombre de documents. Des récits tout d’abord puis des photos dont des portraits des hommes qui ont participé à ces hauts faits d’armes dans les villages et les plaines des environs. Au fur et à mesure de mes découvertes et des échanges avec les vétérans ou leurs familles, ma volonté première a été d’humaniser et d’approfondir les récits de batailles par des témoignages à la première personne. En 2007, j’ai eu la chance de rencontrer Gerry Woodman, président de la Royal Winnipeg Rifles Association, qui m’a permis d’entrer en contact avec un très grand nombre de vétérans, de familles de vétérans et de musées régimentaires au Canada.

En 2008, c’est Stéphane Jacquet alors directeur du musée de la Bataille de Tilly-sur-Seulles qui me donne la chance de travailler pour le musée.

Lors des 5 saisons qui ont suivi alors que je continuais mon cursus à la faculté d’histoire de Caen, j’ai eu la chance de côtoyer des vétérans britanniques, leurs familles ainsi que de nombreux passionnés.

Mû par le fait que l’attirance pour les autres secteurs du front de Normandie, rendue difficilement coercible par la popularité de certaines unités médiatisées, a minoré l’importance jouée par les unités canadiennes et britanniques à l’Est du front de Normandie, ma volonté a été de valoriser et de faire connaitre à un large publics le rôle considérable qu’ont joué ces hommes. De plus, la plupart des livres généralistes ne mettent pas en exergue les enjeux primordiaux ni l’ensemble des conséquences qu’ont eu ces combats sur l’entièreté de la tête de pont alliée en Normandie.

Le livre, Hold the Oak Line, l’histoire illustrée de la 7th Canadian Infantry Brigade est ma façon de remercier et de rendre hommage aux Canadiens et aux Britanniques qui ont durement combattu, qui sont morts ou ont été blessés physiquement et moralement lors de ces affrontements pour la libération de notre pays et de l’Europe. Je tiens aussi à saluer le courage et la détermination des Normands qui ont payé un lourd tribu durant la guerre.

Livres

Frédérick Jeanne est l’auteur où co-auteur des livres suivants :
– 3 Jours en Enfer, Ed Heimdal, 2008. (Co-écriture G. Bernage)
– Caen 1944, Ed Heimdal, 2010.
– Raid de Dieppe, Ed Heimdal, 2012. (Co-écriture N. Bucourt, H. Fihue, M. Masson)
– HOLD THE OAK LINE, histoire illustrée de la 7th Canadian Infantry Brigade, auto-édition, 2014.

Articles

Frédérick Jeanne est l’auteur des articles suivants :

-2007-

-Le Régiment de la Chaudière, Militaria Magazine, décembre 2007.

-2010-

-Ubique Honor Et Equis. Garry Geres, un Canadien d’origine allemande dans la campagne de l’ouest (12th Manitoba Dragoons), 39/45 Magazine, septembre 2010.

-2011-

-La 29th Signal Company (29th IDUS) en Angleterre, Normandie 44 Magazine N°1, novembre 2011.
-Les casques MKlll du Regina Rifle Regiment, Normandie 44 Magazine N°1, novembre 2011.

-2012-

-Major Hodge, commandant de la A Company du Royal Winnipeg Rifles, Normandie 44 Magazine N°2, février 2012.
-Le Fort Garry Horse débarque sur Juno Beach, Normandie 44 Magazine N°3, mai 2012.
-Les pertes du Raid de Dieppe, 39/45 Magazine, juin 2012.
-Caen : histoire d’une photographie, Normandie 44 Magazine N°4, août 2012.
-Le Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada entre en Allemagne (26 février – 6 mars 1945), 39/45 Magazine, octobre 2012.
-Le Régiment de la Chaudière : une bataillon de Canadiens francophones débarque en Normandie, Normandie 44 Magazine N°5, novembre 2012. (Avec la participation d’Adrien Daufresne)

-2013-

-Le North Shore (New Brunswick) Regiment le 8 juin 1944, Normandie 44 Magazine N°6, février 2013.
-Ensemble du Lt.-Col. Bruce M. Alway du 8th Reconnaissance Regiment (14th Hussars), avril 2013.
-Le dernier Panther de Normandie, Normandie 44 Magazine N°7, mai 2013.
-Le 7th Canadian Reconnaissance Regiment (17th Duke of York’s Royal Canadian Hussars), Normandie 44 Magazine N°8, août 2013.

-2014-

-Le Regina Rifle Regiment à l’assaut de Nan Green, 39/45 Magazine, mai 2014.
-8 juin 1944, le Canadian Scottish Regiment sauve la ligne de front canadienne, Normandie 44 Magazine N°13, novembre 2014.
-Les Regina Rifle dans la Bataille de Normandie, Militaria Magazine novembre 2015.

Traductions

Frédérick Jeanne est le traducteur des livres/articles suivants :
-Prises de guerre de M. Bando, Ed Heimdal, 2012.
-Combat Lesson N°4 (traduction et adaptation), Normandie 44 Magazine N°6, février 2013.

little black devil